Et voilà ma dernière recette du Tadjikistan et pas des moindres. Le samsa, c'est LE truc qui revient à chaque repas tadjik et que Zamira peut sortir de son sac à toutes heures, en cas de petite faim (je me souviens qu'une fois, on assistait à un spectacle, elle m'a tapée sur l'épaule et tadam! un samsa). Elle me racontait que chaque fois qu'elle demandait à son mari ce qu'il voulait manger, invariablement, tous les jours, il lui répondait "Samsa!", c'est peut-être pour ça qu'elle en est un peu devenue la reine.

Alors que faire une pâte feuilletée parait, pour la plupart des gens (j'avoue que je ne m'y suis jamais frottée) un truc insurmontable, pour elle, c'est quasiment une formalité faite en deux temps, trois mouvements. D'ailleurs, la recette que nous a livrée Zamira n'est pas des plus classiques puisqu'il y a du... mascarpone et du lait fermenté dans sa composition. Ce n'est pas à proprement parler une pâte feuilletée car le procédé est différent mais le résultat a été à la hauteur de mes espérances ! Ces samsa étaient merveilleusement bons : imaginez croquer dans une pâte friable, qui révèle une garniture juteuse qui a imbibé l'intérieur de la pâte et la rend toute fondante, tout un poème...  (je suis faiiiible, j'ai envie d'en manger un, là, tout de suite). 

dqdqsdqsd

Pour la pâte : 

500g de farine, 125g de mascarpone, 125g de beurre, 1/2 sachet de levure, lait fermenté au jugé, graines de sésame ou de nigelle

Pour la pâte une fois étalée : 50g de beurre fondu

Pour la garniture : 

250g d'oignons hachés, 1 kg de viande de boeuf haché, 2 cc de cumin, 1 cc de coriandre moulu, sel et poivre.

Mélanger farine et levure. Faire fondre le beurre à feu doux, laisser refroidir. Ajouter le beurre tiédi ainsi que le mascarpone. Pétrir la pâte afin de l'assouplir et ajouter du lait fermenté au fur et à mesure, jusqu'à obtention d'une pâte souple qui ne colle pas aux doigts. Faire une boule et réserver. 

Mélanger à la main tous les ingrédients de la garniture et réserver au frais, le temps de préparer la pâte. 

Etaler finement la pâte sur un plan de travail fariné. Passer du beurre fondu au pinceau sur toute la surface, relier et re-étaler la pâte. Renouveller encore l'opération.

Vous allez vous retrouver avec une pâte étalée que vous allez rouler en boudin puis ensuite découper en rondelles

Etaler ces rondelles en rond, y disposer un peu de farce (pas trop près des bords) et plier en bâteau. Vous pouvez essayer en tresses comme dans la vidéo ici, mais moi, j'ai jamais réussi^^ Dorer au jaune d'oeuf, ajouter des graines de sésame ou de nigelle et enfourner dans le four préchauffé à 180° jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.