Hé bé, il s'en est passé des choses depuis mon dernier passage ici... Moi qui pensais que le confinement me permettrait de mettre un peu plus souvent ce blog à jour mais hahahahaha, laissez moi rire, je n'avais finalement jamais expérimenté le H24 enfermés à la maison avec deux enfants en bas âge. Et seule avec eux, puisque, comble du comble, mon mec a trouvé le moyen de signer un CDI en début de confinement et qu'il a donc travaillé durant toute cette période. 

J'ai quand même pas mal fait la cuisine avec les deux marmots cependant. Parce qu'ils adorent ça et que j'essayais de leur trouver des trucs distrayants à faire et que si en plus on pouvait les manger après pour le goûter, c'était parfait. Mais bon, hier, mon fils a quand même trouvé le moyen de me dire que j'étais pas très sympa parce que lui, il avait trouvé la recette de l'oeuf mou dans son "Grand livre du Mou" et que j'avais jamais voulu la faire... J'ai beau lui dire que c'était pas une recette mais une expérience, rien à faire. Maintenant que les oeufs ne sont plus une denrée rare à conserver précieusement (j'avais déjà sacrifié du lait et des sachets de levure pour fabriquer un volcan en éruption), on va le faire cet oeuf mou...

Mais bon, aujourd'hui, c'est de tarte à la cerise dont je voulais vous parler. J'ai vu passer un post sur IG d'une tarte à la cerise  ou plutôt de la mythique cherry pie américaine. Mais punaise, moi aussi, j'ai toujours fantasmé sur cette tarte ! Dans True Blood, dans les nouvelles de Stephen King et bien entendu dans la série Twin Peaks, elle m'a toujours faite rêver. J'ai donc profité de cerises fraîchement ramassées dans notre jardin pour  m'y mettre. Hé bien, je n'ai pas été déçue : ma tarte a été un mix de plusieurs recettes et au final, elle m'a fait pensé au gâteau basque, mais pas pareil ! Ma seule déception : ne pas avoir eu de crème épaisse pour servir avec... 

tarte cerise

Comme je vous ai dit, j'ai fait un mix de plusieurs recettes (et pas vraiment celle que l'on voit sur la photo du coup, qui est issue du petit livre "La cuisine des séries" dans la collection Librio).

Pâte sablée : 200 g de farine (plus de la farine en supplément pour étaler la pâte), 100g de beurre salé mou, 100g de cassonade, 1 oeuf 

Garniture aux cerises : 500g de cerises, 80g de cassonade, 10g de maïzena

Préparer la pâte sablée : verser la farine et la cassonade dans un saladier. Mélanger. Ajouter le beurre mou coupé en morceaux et incorporez du bout des doigts jusqu'à ce que la préparation ressemble à du sable. Faire une fontaine dans ce mélanger, casser l'oeuf et commencer à amalgamer jusqu'à obtention d'une boule de pâte (il ne faut pas trop travailler la pâte sablée sinon ce sera coton pour l'étaler^^). La diviser en deux et la réserver au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°.

Dénoyauter les cerises, les verser dans une casserole avec le sucre et la maïzena. Faire chauffer à feu doux, en remuant de temps en temps. Laisser compoter 10 à 15 minutes, la garniture ne doit pas être juteuse. 

Saupoudrer le plan de travail de farine et y étaler au rouleau la première boule de pâte. La disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Disposer la compotée de cerise. Etaler la deuxième boule de pâte et la poser sur celles-ci, en soudant les bords (j'ai un peu galéré parce qu'il faisait chaud ce jour là). Découper une petite cheminée au milieu et enfourner durant 35 à 40 minutes. 

Servir tiède où froid, avec de la crème et une boule de glace à la vanille, que je n'avais malheureusement pas!