Quand arrive la saison des choux, certains font du kimchi et moi, je fais du chakalaka. Mais késako le chakalaka? Non, ce n'est pas le nom d'une danse de l'été les gars. C'est une recette typique d'Afrique du Sud, née dans le township de Soweto. Je crois bien qu'il existe une myriade de chakalaka, si vous cherchez un peu sur le net, vous trouverez des millions de recettes différentes. Il s'agit tout simplement d'un mélange de légumes épicé qui cuisent tout doucement ensemble, on peut le manger chaud, froid, peu importe! (ça me fait penser aux achards de légumes de la Réunion figurez-vous). Traditionnellement, le chakalaka se sert avec du pap, un mélange de maïs broyé ressemblant étrangement à la polenta (ou la mamaliga roumaine). De mon côté, je l'adore... avec des spaghetti ! 

J'ai découvert cette recette dans un livre de Kobus Botha et depuis, je la réalise les yeux fermés. Certains y ajoutent des petits pois, du maïs ou encore des haricots blancs mais je préfère sans. A vous de voir !

thumbnail

Pour environ 4 personnes :

1 oignon rouge, 3 gousses d'ail, 1 cs d'huile neutre, 1 cs de curry, 1 poivron épépiné (vert ici mais peu importe en réalité), 1 piment antillais, 1 grosse carotte, la moitié d'un chou blanc, 1 conserve de tomates concassées (à remplacer par quatre tomates en saison ou une brique de coulis de tomates), 1 pincée de sucre, sel, poivre. 

Faire chauffer l'huile dans une cocotte. Pendant ce temps, émincer l'oignon, hacher l'ail et couper le poivron en cubes. 

Faire revenir ces légumes dans l'huile, à feu doux (ils ne doivent pas roussir). Verser le curry, bien remuer pour éviter que le mélange n'accroche. 

Emincer le chou en lamelles et râper la carotte. Les ajouter au mélange précédent, bien remuer. 

Ajouter les tomates (ou le coulis) et le piment entier. Saler, poivrer, ajouter la pincée de sucre. 

Couvrir et laisser mijoter à feu doux 3/4 d'heure à 1h (vérifier que cela n'accroche pas en cours de cuisson).