Ha ce livre K-Food, je ne m'en lasse pas ! Je le feuillete régulièrement et m'extasie toujours sur les recettes que j'y trouve. Toute la première partie est consacrée à divers kimchis, du plus classique au plus surprenant, dont un à base de tomates qui m'intrigue fortement. Vivement que les tomates reviennent dans mon panier de l'AMAP^^ Pour le moment, j'ai souvent du chou-rave et à la maison, à part moi, il n y a pas grand monde qui en raffole : Siobanana (oui, c'est son petit surnom, ça me rappelle quand American Horror Story, c'était bien) en a souvent dans ses purées mais ne semble pas encore s'en plaindre. Quant au grand Jaïro, il réclame à corps et à cris du concombre, des tomates cerise et des fraises depuis 1 mois... Quant à mon mec, il dit rien mais ne communique pas un enthousiasme débordant quand il y en a au menu.

Du coup, quitte à en manger toute seule, j'ai pensé en faire du kimchi ! Très bonne idée, je m'en suis tortorée dans des sandwiches jambon-beurre pendant au moins trois repas et j'ai d'ailleurs découvert que kimchi + beurre = AESD (mouhahaha, ça vous dis un truc ça ?). La recette originale se fait avec des rutabagas, mais en matière de kimchi, je crois qu'on peut faire ce qu'on veut ! 

kimchi (1)

2 cs de sel, 2 cs de sucre en poudre, 1,200 kg de choux-rave coupés en dès, 1 morceau de gingembre frais de 3 cm pelé et finement haché, 12 gousses d'ail épluchées et finement hachées, 4 cs de gochugaru (vous pouvez remplacer par un autre piment en paillettes, si vous n'en avez pas sous la main), 2 cs de sauce de poisson

Mélanger le sel et le sucre dans un récipient en plastique hermétique. Ajouter les dès de choux-rave, remuer et réserver pendant 1h. 

Au bout de ce temps, égoutter. Ajouter le gingembre, l'ail, le gochugaru et la sauce de poisson. Bien mélanger. 

Laisser le kimchi fermenter à température ambiante pendant 1 semaine, en le goûtant tous les deux jours pour vérifier sa force, puis réserver au réfrigérateur jusqu'au moment de servir, lorsque sa saveur vous conviendra.