Quand j'étais petite, invariablement, quand j'allais rendre visite à ma mamie, elle me demandait ce que j'avais mangé à midi. Et invariablement, une fois sur deux, elle me disait qu'elle, elle avait fait cuire quelques taillous. En fait, les taillous, ce sont juste des morceaux de pommes de terre (d'ailleurs, la signification en patois, c'est "morceaux").

Pour les familles paysannes de cette époque là, qui ne roulaient pas sur l'or, les patates, c'était la base de l'alimentation et il y en avait quasiment à chaque repas puisqu'elles étaient cultivées en quantité astronomique et permettaient de tenir toute l'année (d'ailleurs combien de fois ai-je entendu ma mamie sortir de chez elle en disant "je vais aux patates", entendez par là qu'elle allait dans son jardin consacré aux pommes de terre pour bêcher, arroser, retourner ou que sais-je encore...). Je me rappelle encore de ses frites qui étaient merveilleuses et parfaites ou encore de ses pommes dauphines, qu'elle réalisait pour les grandes occasions.

Mais ce que j'adorais par dessus tout, c'était le plat qu'on appelait "Taillous" : un plat paysan, réalisé avec ce qu'on avait sous la main : du jambon de pays maison, du pain rassis, des pommes de terre et de la salade du jardin ainsi que des oeufs du poulailler. Simple et efficace! En fait, pour que cette recette soit mémorable, il y a deux ingrédients indispensables : les capous et le vinaigre. Les capous, ce sont juste des croûtons de pain rassis frottés avec une gousse d'ail et le vinaigre vient déglacer le jus du jambon. Et c'est vraiment drôle parce que cette association d'odeurs me ramène illico dans sa cuisine... (oui, ça sentait l'ail chez ma mamie). 

Bon, il va de soi que pour réaliser ce plat typique, il est nécessaire d'avoir de bons produits : un jambon de pays de qualité (oubliez donc les jambons sous vide), une salade toute fraîche et des oeufs fermiers. Vous avez tout ça? Alors, allez-y, vous ne serez pas déçu! 

taillous

Pour trois assiettes :

6 pommes de terre de taille moyenne, 3 tranches de jambon de pays, 2 cs de vinaigre de vin, 1 salade (pas de la laitue mais plutôt de la scarole). 2 tranches de pain rassis, 1 gousse d'ail, 3 cs d'huile, 3 gros oeufs, sel et poivre. 

Peler les pommes de terre et les couper en quartiers. Les plonger dans 1 litre d'eau salée et laisser cuire environ 15 minutes (elles doivent être fermes). Les égoutter et les réserver au chaud. 

Préparer les capous : frotter les tranches de pain dur avec la gousse d'ail pelée et les couper en morceaux. Réserver. 

Laver la salade, la disposer dans un saladier et l'arroser de 2 cs d'huile, 1 cs de vinaigre du sel et du poivre. Bien remuer, ajouter les capous et mélanger encore. Réserver. 

Faire chauffer la cuillère d'huile restante dans une grande poêle et y faire frire les tranches de jambon 1 minute par face. Les réserver. Casser les oeufs dans ce jus, poivrer et les cuire jusqu'à ce que les bords croustillent. Rajouter le jambon et verser dans la poêle 1 cs de vinaigre. Chauffer encore un peu et servir immédiatement. 

Pour déguster les taillous à leur juste valeur, il faut mélanger dans l'assiette les pommes de terre, le jambon, l'oeuf et la salade aux croûtons afin que toutes les saveurs se mélangent. Huuuum, j'en veux encore....

DSC09066