Vous vous rappelez cette vieille pub avec Nathalie Simon ? "Y'a au moins force 6" (imaginez le bruit d'un vent violent et des volets qui claquent). "Ca doit bouger en mer". "C'est un jour à manger des biscottes" (oui, parce qu'en plus, elle saccade toutes ses phrases Nathalie Simon). Je voyais pas trop où elle voulait en venir avec ces biscottes à manger un jour venteux Nathalie... Elle nous explique alors que c'est pour préparer le championnat du monde de planche à voile qu'elle s'est mise aux biscottes (mais bien sûr, on y croit). Bref, c'était un peu tiré par les cheveux son truc (surtout que sur 100 mangeurs de biscottes, combien font de la planche à voile, hein, je vous le demande). Bon, après, elle nous dit qu'elle n'en mange plus pour les mêmes raisons et là, on entend des cris d'enfants (ha, ça, c'est pour la ménagère de moins de 50 ans).

Bref, moi aujourd'hui, avec ce vent glacial force 6 qui se faufile partout, je décrète que "C'est un jour à manger des rāmen" (et pas des biscottes toutes sèches). Puis je vais pas vous baratiner avec les glucides et l'énergie et tout, c'est juste bon pour se poser bien au chaud devant un bon film et faire du bruit en aspirant ses nouilles. Je sais pas pourquoi, je préfère ça à la planche à voile.

DSC03740

Pour un gros bol :

1 sachet de rāmen (garder le sachet d'assaisonnement pour le bouillon et virer l'huile que vous remplacerez par une cc d'huile de sésame), 3 champignons de Paris, 6 fines tranches de chorizo extra fort, 1 poignée de feuilles de mâche, quelques feuilles de curry, de la coriandre fraîche.

Porter 400 ml d'eau à ébullition, dans laquelle vous aurez jeté le sachet d'assaisonnement, l'huile de sésame, les champignons très finement émincés, les tranches de chorizo et les feuilles de curry.

Laisser bouillonner 2 minutes et ajouter le bloc de nouilles ainsi que la mâche. Couper le feu, couvrir et laisser reposer 3 minutes. Ajouter la coriandre.

C'est prêt, vous pouvez slurper!