9782080689900

Une virée au Paristore de Toulouse entre cops, ça requinque pour la semaine ! Chaque fois que je fais des trucs avec Crip, my best friend forever depuis le collège (waow... 15 ans déjà), on se marre comme des baleines du début à la fin. Et samedi, ça n'a pas loupé entre la mode effroyable de cet été ( le choix est rude entre le bermuda jaune poussin années 80 (existe aussi à gros carreaux) et les gilets de Pierre Mortez -mais oui, ceux pour sortir les poubelles-, j'hésite encore...), les gros beaufs qui parlent super fort au resto chinois "Mais si tu sais, là, le chinetoque !" et les connerie achetées pour le fun (thé vert en canette saveur eau croupie pour elle et olives sucrées pour moi - aromatisées à la réglisse. En plus. Pas franchement une réussite -), la journée a été une succession de fou-rires.

Me voilà reviendue à la maison avec plein de choses à cuisiner (bon d'accord, pas les olives sucrées). Et pour commencer, un faux Bo Bun parce que, si j'ai bien pensé aux nems, j'ai zappé les pousses de soja, le concombre et la viande de boeuf. Voici donc

Le Bo Bun du dimanche soir

100_1979Pour deux personnes :

1/2 poivron rouge, 2 petits oignons, 1 gousses d'ail, 2 carottes râpées, 200 G de vermicelles de riz, 5 feuilles de basilic thaï, persil, 6 mini-nems au boeuf, quelques noix de cajou hachées.

Pour la sauce : 2 cs de nuoc mam, 1/2 citron pressé, 1 cs de sucre, 2 cs d'huile de sésame, piment rouge émincé

Préchauffer le four et cuire les nems (environ 10 à 15 minutes). Cuire les vermicelles comme indiqué sur l'emballage, les égoutter et les passer 1 minute sous l'eau froide. Réserver.

Émincer tous les légumes finement, les répartir dans une moitié d'un gros bol. Dans l'autre moitié, mettre les nouilles. Arroser avec la sauce. Sortir les nems du four, les disposer sur la salade et servir de suite !

Et en plus, on peut faire plein de bruit en le mangeant !

863737721